1. Accueil
  2. Taux de crédit immobilier
  3. Historique des taux immobiliers
  1. Accueil
  2. Taux de crédit immobilier
  3. Historique des taux immobiliers
Analyse des taux en avril 2024

« Cette période printanière ouvre des perspectives très favorables pour les futurs propriétaires. Avec des taux en diminution, des banques de plus en plus enclines à financer des projets divers et des vendeurs encore ouverts à la négociation, c'est un très bon contexte pour concrétiser son projet immobilier »

avatar
Pierre Chapon
Co-fondateur & CEO
Évolution des taux pour un prêt
sur 25 ans
.
01/0401/0501/0601/0701/0801/0901/1001/1101/1201/0101/0201/0301/044,47 %3,02 %
Meilleurs taux
Bons taux
Taux ordinaires
Après avoir connu des niveaux historiquement bas, les taux de crédit immobilier ont amorcé une nette hausse depuis 2022. Envie d’en savoir plus sur leur évolution ? Retrouvez tous nos articles concernant l’historique des taux immobiliers.

Pourquoi s’intéresser à l’évolution des taux de crédit immobilier ?

Notre mission, chez Pretto, c’est de vous accompagner et de vous aider à (presque) tout comprendre du crédit immobilier. Le savoir, c’est le pouvoir, et bien informé, on fait de meilleurs choix. Pour décrocher ce crédit qui vous tente tant, et surtout pour trouver celui qu’il vous faut, mieux vaut connaître le contexte dans lequel on évolue.

L’historique des taux immobiliers fait partie de ces données qui permettent de mieux se situer. Ainsi, il est juste de dire que depuis 2019, les taux ont évolué nettement à la hausse. Et cela s’explique de plusieurs façons. Par ici le récap.

L’évolution des taux de crédit immobilier depuis 2019

Année de tous les records, 2019 a vu les taux immobiliers atteindre des niveaux historiques. C’est au mois d’octobre qu’ils ont été les plus bas : 0,8 % en moyenne pour un emprunt sur 15 ans, 0,95 % sur 20 ans et 1,25% sur 25 ans. L’occasion pour de nombreux Français de sauter le pas et d’accéder à la propriété - en rallongeant pour certains la durée moyenne des prêts, pour augmenter encore un peu leur capacité d’emprunt.
Marquée par la crise sanitaire et les confinements à répétition, l’année 2020 demeure une période faste pour le monde immobilier. Boostés par leur désir de grands espaces et de campagne, de nombreux acheteurs en profitent pour changer de lieu de vie, aidés par des taux de crédit immobiliers qui demeurent très bas en 2020. Néanmoins, les banques, plus prudentes, commencent à renforcer les conditions d’accès au prêt, augmentant notamment le niveau d’apport demandé.
Suivez votre taux personnalisé
Envie de connaître l’évolution de votre taux personnalisé ? Faites la simulation et abonnez-vous à notre alerte taux !
Le boom de l’achat immobilier se poursuit en 2021. Qu’il s’agisse d’un investissement locatif (favorisé par le dispositif Pinel) ou de l’achat d’une résidence principale, le monde de l’immo est en pleine effervescence et la production de crédit atteint des records (110,7 milliards d’euros hors renégociations, rien que pour le 1er semestre 2021, soit 27% de plus qu’au 1er semestre 2020). Côté évolution des taux de crédit immobilier, ils sont toujours au plus bas (0,83% en moyenne sur 15 ans, 0,98% sur 20 ans et 1,16% sur 25 ans).
Le marché immobilier en 2021 connaît un très fort dynamisme. Après le premier confinement, les emprunteurs ont revu leurs projets d'achat : il est question d'acheter plus grand, plus loin, voire de changer de vie
Pierre Chapon, co-fondateur & CEO Pretto
Toutefois, la hausse des prix sur le marché immobilier vient amputer le pouvoir d’achat des Français. Depuis la fin d’année 2020, le prix des maisons anciennes est en hausse de 9 % , +4,6 % pour les appartements anciens (source : Insee). Des augmentations valables surtout pour la province.
En 2022, le marché de l’immobilier connaît un net changement de cap. La guerre en Ukraine et l’inflation ont conduit à une hausse jamais vue depuis 20 ans des taux de prêt immobilier, qui passent la barre des 2,50% pour les crédits sur 20 ans.
Fin 2022, c’est un taux jusque-là méconnu du grand public qui fait son entrée dans l’actualité : le taux d’usure. Fixé par la Banque de France, ce taux maximal auquel les banques peuvent prêter devient bloquant. Et pour cause, sa mise à jour trimestrielle peine à suivre la hausse mensuelle des taux bancaires. Résultat : les banques ne prêtent plus - enfin beaucoup moins !
Depuis février 2023 et jusqu’à la fin de l’année, la réactualisation du taux d’usure devient mensuelle, ce qui offre un peu d’air aux banques comme aux dossiers des candidats au crédit immobilier. Toutefois, la production de crédit a connu une chute importante (-40% au mois d’avril 2023, par rapport à avril 2022). L’évolution des taux immobiliers reste à la hausse, mais tend à se stabiliser. En juillet 2023, le taux d’usure franchit la barre des 5% pour les crédits d’une durée supérieure à 20 ans. S’alignant logiquement sur ce dernier, les banques ont revu leurs taux, et pour les crédits sur 20 et 25 ans, la moyenne des taux dépasse pour la première fois la barre des 4%.
Une nouvelle fois, les banques augmentent leurs taux en suivant la hausse du taux d’usure dans une logique de rentabilité. Cette hausse porte atteinte à la capacité d’emprunt des acheteurs mais le début de baisse des prix immobiliers permet aux emprunteurs de se projeter dans leur achat.
Pierre Chapon, co-fondateur & CEO Pretto, juillet 2023.

Retrouvez tout l’historique des taux en détail dans nos articles.